Retrouvez les thèmes clés:

 Plus de temps libre, envie de réconfort : c’est le bon moment pour passer aux fournaux! Madeleines de Proust, douceurs sucrées ou salées, ce que nous mangeons est souvent chargé d’émotions. Si l’on se fie à la vacuité des rayons de farine et de sucre et aux suggestions des moteurs de recherche, beaucoup d’entre nous passent leur temps à faire des gateaux. D’ailleurs, j’ai moi aussi cédé à cette tendance et me suis lancée dans de nombreuses expériences culinaires.

Un tel engouement pose quelques questions. Existe-t’il des nutriments susceptibles d’influencer positivement l’humeur? Dans quels aliments (autres que le chocolat) peut-on les trouver? Autrement dit, est-il possible d’adapter son alimentation pour garder le moral en cette période de confinement? (Est-ce grave si j’ai pris 10 kg en trois semaines?)

Si vous aussi vous vous posez ces questions, voici quelques réponses.

Les aliments riches en magnésium pour dire stop à la nervosité et à la fatigue

Qui n’a jamais fait une cure de magnésium en période de stress ou de fatigue? Le magnésium est perçu comme l’anti-stress par excellence. En plus de cela, il fournit une bonne excuse pour manger du chocolat : le caco est en effet riche en magnésium.

Pourtant, le magnésium n’est pas, en-soi, un nutriment anti-stress. Dans l’organisme, il revêt de multiples fonctions, dont celle de produire de l’énergie. Malheureusement, les mécanismes du stress entraînent l’élimination du magnésium. Il s’ensuit un vrai cercle vicieux : moins de magnésium = moins d’énergie = plus de stress = moins de magnésium et ainsi de suite. Il en découle : fatigue, irritabilité, anxiété, tensions musculaires, troubles digestifs, spasmes, troubles cardio-vasculaires, troubles du sommeil. C’est pour limiter ces effets que le magnésium est recommandé en cas de stress ou de fatigue.

Les sources de magnésium

J’ai l’habitude de dire qu’avant de prendre des compléments alimentaires il faut optimiser son alimentation. C’est doublement plus efficace. Le magnésium est présent dans bon nombre d’aliments qui peuvent être intégrés facilement dans une alimentation équilibrée et appétissante. Ce sont : le cacao et le chocolat à 70% de cacao et plus, les céréales complètes, les flocons d’avoine, les amandes, les noix de cajou, noix et noisettes, les lentilles, les haricots blancs secs, et les micro-algues telles que la spiruline et la chlorelle.

Les aliments riches en vitamines du groupe B pour garder le moral

Les vitamines du groupe B sont un ensemble de vitamines aux effets proches les uns des autres, et présentes dans les mêmes aliments. Elles servent, entre autres, à la production d’énergie et à la synthèse de neuro-transmetteurs responsables de l’humeur, de la concentration, du contrôle des pulsions. Elles sont donc indispensables au bon fonctionnement du système nerveux. En outre, la vitamine B6, favorise la rétention de magnésium. En lisant ceci vous comprenez sans doute l’intérêt de ces vitamines en période de stress.

Les sources alimentaires de vitamines du groupe B sont faciles à trouver et à intégrer régulièrement dans l’alimentation. Ce sont les céréales complètes, le jaune d’oeuf, la volaille, la banane, l’avocat et les légumes verts, ainsi que la spiruline.

Des matières grasses contre la déprime

Savez-vous que le cerveau et le système nerveux sont composés en grande partie de gras? Voilà une excellente raison pour ne pas se lancer dans un régime drastique à base de produits allégés en gras! En réalité, c’est la qualité du gras qui compte. En l’occurence, ceux qui nous intéressent ici sont les acides gras présents dans le cerveau : les fameux oméga 3. Ils représentent 20% de la masse sèche du cerveau, ce qui est énorme. Les oméga 3 joueraient notament un rôle stabilisateur au niveau de la membrane des neurones. Ils auraient un effet protecteur contre le vieillissement cérébral. Par ailleurs, de nombreux troubles de l’humeur, tels que l’anxiété, la dépression, sont associés à un déficit en oméga 3.

Le gras c’est la vie!

Nous ne pouvons pas synthétiser par nous-même ces acides gras. Par conséquent ils doivent absolument être apportés par l’alimentation. On les trouve dans les poissons gras gros et petits ainsi que dans le plancton et les micro-algues dont ils se nourrissent, les avocats, les noix, amandes, noisettes, les huiles de colza et de cameline.

Le bonheur est aussi dans le ventre

Avez-vous déjà eu le ventre noué, des papillons dans le ventre, ou la rate au court bouillon? Toutes ces expressions populaires font le lien entre nos émotions et nos sensations gastriques. Il se trouve, que la réalité n’est pas si éloignée du langage qu’on pourrait le croire. Les intestins contiennent des neurones. En outre, les bactéries qui colonisent la paroi intestinale (le microbiote), sécrètent des neuro-transmetteurs (des molécules assurant la transmission des informations d’un neurone à un autre). Parmi ces neuro-transmetteurs on trouve notamment la dopamine et la sérotonine, deux hormones qui influencent l’humeur.

Microbiote et humeur

Des expériences sur des souris ont montré que les souris stressées n’ont pas le même microbiote que des souris en bonne santé. L’expérience est encore plus intéressante lorsque l’on découvre que la transplation du microbiote d’une souris saine sur une souris stressée, et inversement, change complètement le comportement de la souris.

Des recherches sur des sujets humains montrent également un lien entre certains troubles psychologiques et la composition du microbiote intestinal.

Nourrir sa vie intérieure pour être heureux

Pour rester en forme, il peut donc être utile de prendre soin de son ventre! Les aliments fermentés apportent des bactéries qui enrichissent la flore intestinale. Ce sont les yaourts maison, les fromages au lait cru, la choucroute, les condiments à base de légumes fermentés, le kombucha, le kéfir de lait ou de fruits.

Les bactéries intestinales se nourrissent des fibres non digestibles apportées par l’alimentation. C’est une raison supplémentaire de manger des fruits et des légumes en abondance!

nourritureplaisir

Plaisir de manger et naturopathie

Pour garder le moral faut-il donc manger de la choucroute crue aux lentilles, le tout arrosé de kombucha? Pas très engageant comme perspective…

Soyez parfaitement rassuré! Il ne s’agit pas de se nourrir exclusivement des aliments cités plus haut. Ils sont simplement à intégrer régulièrement dans vos menus pour les booster.  Composer des menus basés uniquement sur ces aliments n’aurait pas de sens. L’équilibre alimentaire est indispensable pour rester en bonne santé (et donc pour garder le moral). 

Privilégiez les aliments bruts, faites une grande part aux fruits et légumes frais, variez vos menus, testez les protéines végétales, utilisez des épices et des aromates. A contrario, évitez la nourriture industrialisée (chips, sodas, charcuteries, nutella, plats préparés…), les fritures, tout ce qui est trop cuit.

Souvenez-vous aussi que la notion de plaisir fait partie intégrante d’un régime équilibré. Pour vous déculpabiliser à ce propos, vous pouvez aller voir mon article sur les repas de fête en cliquant ici .

Si vous voulez savoir comment composer un menu équilibré, vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin en téléchargeant mon Guide de l’alimentation anti-fatigue. En prime, il contient de nombreuses recettes. Vous pouvez l’obtenir en cliquant ici

PICTO FEUILLERetrouvez-moi à Nantes et en ligne pour une consultation ou un atelier

Voir mes tarifs de consultation à Nantes ou en ligne ici 

Prendre rendez-vous pour une consultation en naturopathie à Nantes ou en ligne ici

Réserver un atelier découverte de la naturopathie à Nantes ou en ligne ici

 

sed dolor luctus id felis ipsum

Cadeau de bienvenue

Inscrivez-vous à ma newsletter et recevez le guide de l'alimentation anti-fatigue.

Guide de l'alimentation anti-fatigue

Vous recevrez bientôt ma newsletter anti-fatigue.